Autolaveuse neuve : Autoportée, Autotractée, à câble... - R2MS

Autolaveuse neuve : Autoportée, Autotractée, à câble... - R2MS

Affichage 1-12 de 14 article(s)

AUTOLAVEUSE ICE I18B COMPLETE

AUTOLAVEUSE ICE I18B COMPLETE
TRACTEE PAR LA BROSSE
Equipée d'un chargeur intégré
Equipée d'un plateau porte disque et d'une brosse DIAM 460MM
Equipée de 2 batteries AGM 12V 85A
Dimensions: 116CM x Larg 52CM x Ht 102CM

Vous avez une demande spécifique ?

Vous avez une demande spécifique ?

N'hésitez plus !
Demandez un devis personnalisé
Nous contacter
Votre machine de propreté ne fonctionne plus ?

Votre machine de propreté ne fonctionne plus ?

N'hésitez plus !
Demandez un SAV ou une maintenance préventive
Nous contacter
Devis en ligne Devis en ligne
Mandat administratif Mandat administratif
Plus large catalogue de France Plus large catalogue de France
Multimarques Multimarques

L’autolaveuse, la reine du nettoyage des sols

Aujourd’hui, l’autolaveuse fait partie de notre quotidien, elle permet le nettoyage des sols de la plupart de nos espaces (locaux commerciaux, entrepôt logistique…) et remplace la célèbre serpillère permettant un gain de temps et un confort d’utilisation incomparable. L’acquisition d’une autolaveuse professionnelle est un choix qui n’est pas forcément facile à faire, il est donc important de se faire correctement conseiller par une entreprise spécialisée.

Mais déjà, une autolaveuse, qu’est-ce que c’est ?

Une autolaveuse est une machine de propreté permettant le nettoyage des sols grâce à différents éléments et mécanismes que nous allons vous expliquer ci-dessous. Attention, ici nous allons préciser le fonctionnement d’une autolaveuse « standard » c’est-à-dire d’une machine fonctionnant sur batteries, avec un moteur de traction, un moteur de brosse ainsi qu’un réservoir d’eau propre et d’eau sale. Bien entendu, il existe différents types de machine de propreté, toutes ne fonctionneront pas de la même façon, mais en général, le schéma sera approximativement le même.

Comment fonctionne une autolaveuse ?

La machine dispose de deux réservoirs, aussi appelés bacs, un destiné au stockage de l’eau propre (et de la solution nettoyante non moussante que l’on peut ajouter) et un pour le stockage de l’eau sale. Un moteur de traction permet de faire avancer la machine de manière automatique, sans effort de l’opérateur (toutes les machines ne disposent pas d’un moteur de traction, nous verrons les autres possibilités par la suite). Grâce à différents éléments (électrovanne…), le bac d’eau propre est relié à la(les) brosse(s) située(s) à l’avant de la machine, cette brosse est en rotation grâce à un moteur qui la fait tourner à plusieurs centaines de tours par minute. L’opérateur dispose d’une commande permettant d’envoyer de l’eau propre (et de la solution s’il y en a) directement au niveau de la brosse, couplée avec la rotation de celle-ci, le nettoyage des sols est effectué de manière optimale. De plus, grâce à une pression de brossage (plusieurs kilogrammes de pression sont appliqués sur le sol par la brosse lorsqu’elle tourne), le nettoyage des sols est fait en profondeur.

A l’arrière de l’autolaveuse vous retrouverez un suceur, pièce métallique généralement en forme d’arc de cercle sur laquelle viennent se fixer des lamelles en caoutchouc, une ajourée, située à l’avant du suceur de sorte à laisser passer l’eau et une pleine, située à l’arrière de sorte à venir racler l’eau et laisser les sols propres après le passage de la machine.

Ce suceur est connecté au réservoir d’eau sale via le tuyau d’aspiration. Un moteur d’aspiration permet d’aspirer l’eau sale située entre les deux lamelles et celle-ci se retrouve dans le réservoir d’eau sale, qu’il faudra vidanger après le passage de la machine. Vous l’aurez compris, le fonctionnement d’une autolaveuse n’est pas si simple que ça. Mais ce n’est pas tout, différents types d’autolaveuse existent pour répondre à tous les besoins nous allons voir ça un peu plus en précision !

Les différents types d’autolaveuse

L’autolaveuse autoportée :

Sa grande particularité est qu’elle dispose d’un siège pour l’opérateur(trice) offrant plus de confort et lui permettant de travailler dans de meilleures conditions. Ce type d’autolaveuse permet de nettoyer des surfaces très vastes de plusieurs milliers de m² (comme des grandes surfaces, entrepôts, ateliers…). Sa largeur de travail (largeur sur laquelle la machine nettoie) varie de 550 à 1400 mm et la machine peut être thermique (gaz, fioul…) ou sur batterie (acide, gel/AGM ou lithium).

L’autolaveuse autotractée :

A la différence de l’autoportée, l’opérateur(trice) n’est pas assis(e), il-elle est généralement debout derrière la machine qui avance toute seule grâce à des batteries (acide, gel/AGM ou lithium) et un moteur de traction. Le déplacement de l’autolaveuse est facilité par la traction automatique des roues afin d’épargner une fatigue physique. Ce type d’autolaveuse est idéal pour les petites et moyennes surfaces (magasins, entrepôts, administrations, écoles…) de plusieurs milliers de m². Sa largeur de travail varie de 450 à 850mm afin de s’adapter au mieux à la taille des surfaces à nettoyer.

L’autolaveuse sans traction :

Généralement utilisée pour des petites surfaces (inférieures à 1500m²), ce type d’autolaveuse ne dispose pas d’un moteur de traction et est généralement tracté par la brosse, c’est-à-dire que la brosse vient faire avancer la machine en tournant. Bien évidemment, c’est un peu plus contraignant pour l’opérateur(trice) lors de l’utilisation. La largeur de travail varie entre 350 et 500mm.

Nos conseils d’experts pour votre autolaveuse

Autolaveuse professionnelle : les bons conseils d’utilisation

Lorsque vous utilisez votre machine de nettoyage, il est important de choisir un produit nettoyant adapté aux autolaveuses, mais aussi à la saleté présente sur vos sols. En effet, afin de ne pas détériorer le système d’aspiration de votre machine, veillez à bien choisir un nettoyant non moussant.

Si vos sols sont très sales (huiles, traces de pneus, graisses…), le produit ne sera pas le même que pour des sols courants (saleté standard). Nous préconiserons donc un produit avec un ph élevé pour les sols industriels et un produit avec un ph plus faible pour les sols courants. Le revêtement utilisé sur vos sols est aussi à prendre en compte pour l’achat de votre nettoyant pour autolaveuse afin de ne pas l’abimer. Privilégiez les produits avec un faible ph pour des sols sensibles.

Les bonnes pratiques pour l’entretien de votre autolaveuse

Après utilisation de votre machine, pensez aux reflexes suivants :

- Relever la brosse et le suceur

- Vidanger le bac d’eau sale en le rinçant bien à l’eau afin d’éviter les moisissures

- Laisser le capot du réservoir ouvert - Vidanger le bac d’eau propre

- Nettoyer le suceur à l’eau et vérifier si les lamelles ont besoin d’être changées. Pour cela, démontez-les à l’aide des papillons de fixation afin de voir si elles sont coupées, arrondies aux angles ou craquelées. Dans ces cas, il est nécessaire de changer vos lamelles

- Vérifier l’usure de la brosse (généralement avec le témoin d’usure d’une autre couleur)

- Contrôler le filtre et si besoin, le rincer à l’eau claire

- Vérifier les cosses des batteries - Recharger les batteries

- Vérifier que les flexibles (aspiration et vidange) ne sont pas obstrués, les rincer à l’eau claire si nécessaire En respectant bien ces conseils d'entretien, vous réduirez au maximum les pannes et les réparations de votre autolaveuse. En effet, une grande partie des pannes qui surviennent sur les autolaveuses professionnelles sont dues à une mauvaise manipulation de celle-ci (conduite un peu trop sportive, pas de balayage avant passage…) ou un mauvais entretien (pas de nettoyage des bacs, mauvaise recharge des batteries…).

Les différents secteurs d’activités et types de sols concernés

Autolaveuse professionnelle : adaptable selon le secteur

Les autolaveuses sont présentes dans différents secteurs d’activités afin de laisser les sols propres pour les salariés tant que pour le public ou les clients qui sont amenés à marcher sur ces sols. C’est toujours plus plaisant de travailler ou même simplement, de passer dans un lieu qui est propre et bien entretenu.

Tous les secteurs d’activités n’ont pas les mêmes surfaces, contraintes ou normes de propreté, mais il est possible de trouver une machine de nettoyage adaptée à tout secteur, nous allons voir les principaux secteurs avec lesquels nous travaillons et qui utilisent quotidiennement des autolaveuses professionnelles.

Transport et logistique : Ce secteur a une particularité bien à lui, il dispose généralement de très grandes surfaces de stockage allant jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de m². Ces surfaces sont encombrées de rayonnage et souvent salies au quotidien par le passage de chariots élévateurs, semi-remorques ou transpalettes. Le nettoyage de ces sols doit être fait par une autolaveuse généralement autoportée (grande surface), avec une grande largeur de nettoyage (productivité) mais la machine doit tout de même être maniable et facilement manipulable dans des rayonnages parfois étroits.

Administrations (école, mairie, ehpad…) :

Les universités, maisons de retraites… voient passer beaucoup de monde dans leurs couloirs et il est impératif que ceux-ci soient propres et que l’établissement soit présentable. Généralement, ces lieux sont composés de plusieurs petites pièces (salles de classes, bureaux, chambres, cuisines…) qui peuvent être plus ou moins encombrées. Le nombre d’étage du bâtiment est aussi à prendre en compte ainsi que la présence d’ascenseur ou non afin de savoir combien d’autolaveuses sont nécessaires, généralement des machines maniables et compactes, capables d’être passées plusieurs fois par jour (batteries lithium). Un point est aussi généralement très important, le niveau sonore, les machines de nettoyage étant généralement passées en journée, il ne faut pas déranger les personnes présentes.

Commerce et grande distribution :

Certainement l’un des secteurs où il y a le plus de passage au quotidien, le nettoyage des sols est donc une priorité et un gage de sérieux. Les surfaces peuvent varier de quelques centaines de m² à plusieurs dizaines de milliers et les espaces sont souvent encombrés de rayonnages, showrooms… Il faut donc des autolaveuses professionnelles assez large pour assurer une productivité correcte, mais aussi très maniable et avec une bonne autonomie afin d’assurer un nettoyage facile et complet. A nouveau, le niveau sonore est assez important puisque le nettoyage est généralement effectué de jour, il faut donc déranger le moins possible la clientèle.

Restauration et hôtellerie :

Un secteur qui cumule généralement les contraintes ; plusieurs étages, espaces encombrées et grands espaces, différents revêtements, beaucoup de passage au quotidien… Il est donc impératif d’avoir les bonnes autolaveuses qui sont généralement de taille moyenne et compactes. Le niveau sonore est aussi important à prendre en compte. Plusieurs autolaveuses peuvent être nécessaires et parfois, des injecteurs extracteurs peuvent être intéressant pour le nettoyage des moquettes.

Autolaveuse : adaptable selon les types de sols

Toutes les entreprises ne disposent pas des mêmes types de sols et parfois, une entreprise dispose de plusieurs types de sols (carrelage, linoleum et moquette par exemple). Il est important de prendre en compte ces différents facteurs puisqu’ils vont conditionner le choix de machine de nettoyage, de brosse ou de disque selon le besoin.

Le béton : Très répandu dans le secteur industriel ou le transport et la logistique, le béton est un revêtement de sol pratique puisqu’il est peu onéreux et résistant dans le temps. Néanmoins, il faut quand même prendre le prendre en compte lors du choix de votre autolaveuse puisque le béton est une matière poreuse, elle va donc absorber l’eau plus facilement que d’autres revêtements. Il est important d’utiliser des brosses circulaires et non cylindriques, la pression de brossage est aussi importante pour son nettoyage.

Carrelage : Type de revêtement très utilisé en grande surface et dans les administrations. Le carrelage est très pratique puisqu’il est simple à poser et offre un bon rendu visuel. Mais s’il est jointé par exemple, il faudra bien en tenir compte afin de ne pas abimer les joints lors du nettoyage, mais aussi afin d’utiliser une autolaveuse permettant le nettoyage de ces joints avec par exemple des brosses circulaires en polypropylène assez rigide, permettant de nettoyer en surface mais aussi plus en profondeur au niveau des joints.

Plancher : L’un des types de revêtement les plus sensible, les planchers supportent mal des brosses circulaires trop dures, des disques de nettoyage rouge ou noir ou des quantités d’eau et de solution trop importantes. Il est très important de bien prendre en compte le type de bois utilisé qui sera plus ou moins résistant selon son essence.

Linoléum : Souvent apprécié pour son faible coût d’installation et sa simplicité de pose. Le linoléum est de plus en plus répandu (salle de classe, de sport…), attention, il n’en est pas pour autant le plus résistant. Il faut bien prendre en compte se revêtement qui ne supportera pas une trop grosse agressivité de nettoyage.

Moquette : Comme citée plus haut, la moquette est très utilisée dans le milieu de la restauration et de l’hôtellerie. Sa particularité est qu’elle garde les poussières et les saletés en profondeur. Il est donc très important de la nettoyer régulièrement et surtout, correctement en utilisant le bon matériel. L’injecteur extracteur qui va venir injecter de l’eau avec une solution nettoyante dans la moquette, puis la retirer en l’aspirant est une machine très performante pour ce genre de nettoyage. Des autolaveuses avec un système similaire, les bonnes brosses ainsi qu’une bonne utilisation feront aussi très bien le travail.

Vous l’aurez compris, le choix d’une autolaveuse dépend de beaucoup de facteurs différents, de l’encombrement de l’espace à nettoyer, du niveau sonore souhaité en passant par le type de sol utilisé. Il est important de bien prendre en compte tous ces facteurs avant de se précipiter dans l’achat d’une autolaveuse, demander un devis autolaveuse personnalisé à une société spécialisée en précisant tous ces éléments est généralement le meilleur choix que vous puissiez faire afin de trouver la machine qu’il vous faut.

Les marques pionnières du monde de l’autolaveuse

Pour la petite histoire, l’autolaveuse à maintenant plus de 100 ans, la première machine à nettoyer les sols a vu le jour au début de XXème siècle dans le but d’améliorer la productivité et le confort d’utilisation du nettoyage industriel. Aujourd’hui, le secteur compte plus de 50 marques différentes et plus de 1000 machines de nettoyage et on est passé de la petite autolaveuse métallique non tractée à l’autolaveuse digitalisée autonome, et ce n’est pas près de s’arrêter !

Quelques marques pionnières sur ce secteur ont permis l’évolution technologique de l’autolaveuse et proposent aujourd’hui des modèles très qualitatifs, nous allons vous en présenter quelques-unes.

Tennant Company est une société leader sur le marché mondial de la conception, de la fabrication et de la vente de solutions qui contribuent à créer un monde plus propre, plus sûr et plus sain. La société Tennant est animée par l'ambition de devenir une référence internationale pour l'innovation dans le domaine du nettoyage durable. TENNANT crée des solutions qui changent les méthodes de nettoyage dans le monde entier, principalement concernant l’autolaveuse.

Nilfisk-Alto, entreprise Danoise, a été fondée il y a plus de cent ans avec pour objectif de fabriquer et vendre des produits de la plus haute qualité dans le monde entier. Au fil des années, Nilfisk-Alto a su s'adapter aux besoins évolutifs des marchés et des clients en proposant des produits et des solutions innovants. Aujourd'hui, Nilfisk-Alto propose une large gamme de produits de nettoyage haut-de-gamme. Leurs principales gammes sont les équipements de nettoyage des sols, les aspirateurs et les nettoyeurs haute pression, ainsi qu'un large éventail d'autolaveuses et balayeuses.

Le Groupe IPC Worldwide est actif dans plus de 120 pays. Filiale d’IPC, ICA offre un portefeuille complet et une expertise de haut niveau pour le nettoyage professionnel. La gamme ICA couvre l’ensemble des besoins d’équipements pour les machines de nettoyage professionnel : nettoyeurs haute pression, aspirateurs, autolaveuses, balayeuses, monobrosses. Pour finir, nous avons ICE (Intelligent Cleaning Equipment) qui ne cesse d’innover et de proposer des autolaveuses de plus en plus intelligentes et performantes. Leur cellule de recherche et développement s’étend des Etats-unis à la Chine en passant par L’Europe, la marque Hollandaise n’est pas prête d’arrêter de nous surprendre dans l’évolution de ses autolaveuses professionnelles !