Balayeuse neuve : Autoportée, autotractée, autonome... - R2MS

Balayeuse neuve : Autoportée, autotractée, autonome... - R2MS

Affichage 1-4 de 4 article(s)
Prix 0,00 € HT
Vous avez une demande spécifique ?

Vous avez une demande spécifique ?

N'hésitez plus !
Demandez un devis personnalisé
Nous contacter
Votre machine de propreté ne fonctionne plus ?

Votre machine de propreté ne fonctionne plus ?

N'hésitez plus !
Demandez un SAV ou une maintenance préventive
Nous contacter
Devis en ligne Devis en ligne
Mandat administratif Mandat administratif
Plus large catalogue de France Plus large catalogue de France
Multimarques Multimarques

La balayeuse, une aide précieuse !

La balayeuse a vu le jour afin de faciliter le nettoyage de grands espaces. En effet, le célèbre balai a très vite été remplacé par l’aspirateur permettant un nettoyage plus confortable et surtout, plus rapide. Mais il a fallu trouver une solution pour le balayage des grandes surfaces afin de gagner en productivité notamment dans l’industrie ou encore pour le nettoyage de voirie ; la balayeuse est donc née.

H2 – Qu’est-ce qu’une balayeuse ?

C’est une machine permettant le balayage des sols sans efforts et avec rapidité. Elle est généralement composée d’une (ou deux) brosse latérale un peu déportée afin de bien ramasser les déchets le long des plinthes ou des trottoirs par exemple. Afin de diriger la machine, les plus petites (accompagnées) disposent d’un timon réglable et les plus grandes (autoportées, voirie) disposent d’un volant et d’un poste de conduite assis.
Bien entendu, toute balayeuse dispose d’un bac de récupération de déchets ainsi que de filtres permettant de filtrer les particules afin de balayer dans de bonnes conditions. Le bac de récupération est plus ou moins grand selon les machines et permet donc de ramasser de plus ou moins grandes quantités de déchets.

Les plus petites balayeuses ne disposent pas forcément d’un système d’aspiration, mais la plupart disposent d’un moteur d’aspiration permettant d’aspirer les déchets ramenés par la/les brosses. Généralement située au centre de la machine, la bouche d’aspiration permet une grande efficacité de nettoyage, même pour les plus petites poussières.

Les différents types de balayeuse

Afin de répondre à tous les besoins, il existe une grande gamme de balayeuses. En effet, cela va de la petite machine utilisable dans un cadre personnel, à la machine de voirie utilisée pour nettoyer les rues de nos villes. Au milieu de cela, vous trouverez une grande variété de machines électriques, mécaniques ou à essence, de différentes largeurs de travail ainsi que différentes capacités de récupération.
Nous allons vous présenter les principaux types de balayeuses afin de vous orienter dans votre choix.

La balayeuse mécanique (manuelle)

Pour un ramassage des déchets sur des petites surfaces (et pour les petits budgets), la balayeuse mécanique peut être une alternative à l’aspirateur. Ce type de machine fonctionne généralement avec une ou deux brosses latérales et parfois une brosse centrale, il permet le nettoyage de surfaces intérieures ou extérieures selon les modèles. N’ayant pas d’assistance électrique, l’opérateur pousse la machine via le timon, un effort physique est donc tout de même nécessaire. L’avantage de ce type de balayeuse est qu’il est généralement peu cher, c’est donc un investissement acceptable pour de petites entreprises avec de petites surfaces à nettoyer (atelier, magasin…). De plus, cette machine est généralement très compacte, avec timon rétractable, elle peut donc être facilement transportée dans un coffre de voiture ou rangée dans un espace restreint.

Les machines mécaniques sont généralement inférieures à 1000mm de largeur de travail, au-dessus, on passe généralement sur de l’électrique avec aspiration. Cependant, cette largeur de travail peut amplement convenir pour des espaces jusqu’à 2000m², le confort d’utilisation et la productivité ne seront par contre pas les plus efficient.

La balayeuse électrique (avec traction, aspiration ou les deux)

Lorsque vous avez des besoins de nettoyage plus poussé avec par exemple, de grands espaces, beaucoup de déchets nécessitant un passage régulier, il peut être intéressant d’opter pour une balayeuse électrique.
Quelle est la différence par rapport à une mécanique ? La machine dispose d’une assistance électrique. Généralement, une batterie va faire fonctionner un moteur de traction qui va permettre de tracter la machine afin de soulager l’opérateur de tout effort physique. Cela offre un confort supplémentaire à l’opérateur qui va généralement passer moins de temps à nettoyer.
En plus du moteur de traction, il est possible d’avoir un système d’aspiration. En effet, grâce à un moteur d’aspiration fonctionnant grâce à une batterie, la balayeuse peut être dotée d’une bouche d’aspiration située au centre de la machine vers qui les différentes brosses vont ramener les déchets qui vont automatiquement être aspirés et stockés dans le bac de récupération. Ce système est très efficace puisqu’il permet un nettoyage beaucoup plus complet et efficace que sur une machine manuelle. Les petites poussières qui peuvent passer à travers les poils sont directement aspirées et les sols restent propres après le passage de la machine.

Ce type de machine existe comme expliqué avec un conducteur assisté, mais celui-ci reste debout derrière la machine et doit donc tout de même marcher derrière afin d’effectuer les travaux. Mais il existe aussi des versions autoportées (comme sur les autolaveuses) permettant au conducteur d’être assis en effectuant ses travaux. Bien entendu, sur ce genre de machine, le système d’aspiration est beaucoup plus performant que sur les machines plus petites. La largeur de travail est généralement plus grande (grande brosse centrale + brosses latérales). De plus, grâce à sa grande puissance, des pentes jusqu’à plus de 20% peuvent êtres montées sans problèmes, cela permet notamment d’effectuer des nettoyages de parkings à étages sans difficultés.

L’autoportée permet donc un gain de productivité conséquent ainsi qu’un confort d’utilisation important.

La balayeuse thermique

Après la version électrique, place à la version thermique ! Comme nous l’avons vu précédemment, les versions électriques (tractées ou autoportées) permettent un gain de productivité et de confort important. Sachez qu’il est possible de répondre au problème principal des versions électriques : l’autonomie ! En effet, le seul petit bémol de la balayeuse à batterie et qu’elle dépend de sa source d’énergie, lorsque les batteries sont déchargées, il est impossible d’utiliser la machine avant quelques heures (temps de recharge des batteries). Avec 2h30/3h d’autonomie moyenne sur les autoportées et 1h30/2h sur les tractées, cela peut poser problème pour des entreprises ayant de grandes surfaces à nettoyer.

C’est là que la version thermique intervient, grâce à un moteur à essence la machine devient inépuisable, il suffit de remettre de l’essence lorsqu’il n’y en a plus, comme sur une voiture ! Très avantageux pour le nettoyage de grandes surfaces, il faut tout de même garder en tête que ce type de balayeuse ne peut être utilisé dans des milieux clos. En effet, il faut bien prendre en compte que comme une voiture, la machine va émettre des gaz d’échappement et que ceux-ci ne doivent pas être rejetés en intérieur. Ce type de machine est donc parfait pour le nettoyage d’espaces extérieur ou d’entrepôts ouverts (logistique, stockage, plateforme de tri…).

La balayeuse de voirie

Pour assurer le nettoyage d’espaces industriels et urbains comme le balayage de chaussées ou de très grands espaces (plusieurs dizaines de milliers de m²), un dernier type de machine existe, la balayeuse de voirie.
Réservé à un usage professionnel et précis, ce type de machine est tout simplement un réel camion avec de grosses brosses à l’avant (au centre et sur les côtés au besoin) permettant un large nettoyage, rapide et efficace.

Les dimensions de ces machines de voirie ont été réduites au maximum afin de maximiser leur productivité et leur maniabilité. Réelle prouesse technologique, ce type de machine existe aussi en 100% électrique pour un nettoyage zéro émission !

L’entretien d’une balayeuse

La clé du bon fonctionnement de votre machine de nettoyage, c’est l’entretien, on ne cesse de le répéter et de sensibiliser nos clients, une machine bien entretenue est une machine qui durera longtemps et qui aura peu de problèmes (et donc, qui vous coûtera moins cher en réparation, pièces et intervention !).

Voici quelques conseils de nos techniciens afin de garder votre balayeuse dans un bon état et la préserver au maximum.
Tout d’abord, après chaque utilisation, il faut bien penser à nettoyer les filtres de votre machine de nettoyage. Vous pouvez les passer au compresseur à air afin d’éliminer les poussières présentes dans ceux-ci et de préserver leur capacité filtrante dans le temps. Ensuite, sur toutes les machines ayant une brosse cylindrique centrale (sauf la gamme voirie), il est important de ramasser les déchets de type corde, ficelle (déchet long et fin) car lors du passage de la balayeuse, ceux-ci vont venir s’enrouler autour de la brosse et par la suite, s’entourer autour des roulements et causer des disfonctionnements.
Sur les grosses machines, un système de décolmatage des filtres est présent afin de les nettoyer pendant l’utilisation. Si l’espace à nettoyer est très sale avec beaucoup de poussière notamment, ne pas hésiter à nettoyer les filtres plus régulièrement afin de s’assurer de leur bon fonctionnement.
Pour finir, il faut toujours bien s’assurer que les bavettes latérales et centrales (s’il y en a), ne sont pas trop usées puisqu’elles participent aussi au bon nettoyage des déchets.

Les accessoires d’une balayeuse

Comme sur toute machine de nettoyage, il est possible d’ajouter à votre balayeuse des accessoires souvent proposés en option. Nous allons vous en présenter quelques-uns afin que vous ayez une idée des possibilités.

Type de brosse pour balayeuse

Afin de répondre aux différents besoins de balayage, plusieurs types de brosses existent afin de ramasser différents types de déchets.
En dehors des brosses « basiques », il existe des brosses en chevrons afin de ramasser des déchets plus volumineux comme des bouts de palette, morceau de bouteille…

Protections pour balayeuse

Différentes protections existent afin de protéger la machine et l’opérateur pendant le nettoyage des sols.
On va donc retrouver des éléments tels que des pare-chocs avant et arrière afin de protéger la machine et même des kits de protection type « cabine de conducteur » avec un toit protégeant l’opérateur lorsqu’il est au volant d’une balayeuse autoportée.

Accessoires divers pour balayeuse

Plusieurs autres accessoires sont disponibles pour les balayeuses, notamment des options pour améliorer le confort d’utilisation de l’opérateur. Par exemple, il est possible d’ajouter un système de décharge en hauteur (via un système hydraulique) sur certaines balayeuses autoportées. Ce système permet de vider le bac de récupération à différentes hauteurs afin de décharger directement dans des poubelles.
Des kits de feux avant et arrière sont aussi disponibles pour certains modèles afin d’améliorer la visibilité lors du passage de la machine. Des roues anti traces sont aussi disponibles afin de réduire au maximum les traces laissées par la machine après passage. Enfin, sur différents modèles, il est possible d’avoir un système de balayage humide avec des filtres lavables et des brosses adaptées permettant un balayage dans des milieux humides sans avoir de problèmes techniques (colmatage…).

Les marques pionnières de la balayeuse

Plusieurs marques ont su s’imposer sur le secteur de la balayeuse professionnelle et s’efforce de proposer des gammes de plus en plus complète et innovantes, en voici quelques-unes.

DULEVO est une marque créée en 1976 commercialisant ses produits dans plus de 80 pays. Principal leader sur le secteur, la marque italienne à su s’imposer parmi les cinq principaux fabricants de matériel de balayage au monde.
Grâce à un savoir-faire reconnu et une constante recherche pour réduire son impact environnemental, Dulevo propose des machines parmi les plus robustes et respectueuses de l’environnement au monde.

NILFISK, le fabricant danois n’est plus à présenter en ce qui concerne le matériel de nettoyage professionnel.
En effet, fort de plus de 100 ans d’expérience, ce leader international propose une vaste gamme de balayeuses de plus en plus robuste et efficace année après année.

RCM, Nettoyer correctement, générer du profit, limiter l’impact environnemental : c’est en suivant ces trois principes que RCM développe des machines et des solutions performantes et fiables, caractérisées par des coûts de gestion réduits et de fortes économies d’énergie, d’eau et de détergents.
Depuis toujours, l’innovation est le pilier du développement des systèmes de gestion et de production, ainsi que des solutions techniques de RCM, ce qui en fait une des entreprises les plus modernes dans le monde du nettoyage. Partenaire de qualité d’entreprises de première importance dans le secteur du nettoyage, RCM conçoit et développe des machines personnalisées, en accord avec l’évolution continue du marché.
C’est l’un des acteurs les plus reconnu sur le secteur de la balayeuse.

GHIBLI, leur objectif principal étant de maintenir la compétitivité, plus de 150 personnes travaillent en permanence pour innover et proposer des produits de plus en plus qualitatifs et robustes. Une grande importance est donnée à l’environnement et toute amélioration prend en compte les besoins du consommateur mais aussi et surtout est faite en prenant compte des besoins du monde de demain (environnemental, technologiques…).

TENNANT, célèbre fabricant américain propose des machines de propretés depuis plus de 100 ans. Leur large gamme va de l’aspirateur de bureau à l’autolaveuse autoportée permettant le nettoyage d’espaces de plusieurs dizaines de milliers de m². Fort d’un savoir-faire et d’une expérience reconnue, ce fabricant propose des balayeuses électriques et thermiques de qualité.